Partagez | .
 

 I- Histoire & Chronologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AdminMessages : 14
Points d'activité : 28
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 23

Feuille de personnage
Corporation:
avatar
Fondateur ~ Administrateur
MessageSujet: I- Histoire & Chronologie   Dim 6 Nov - 22:02
Pangée est un immense continent aux limites inconnues. A l'ouest s'étendait le Royaume, dirigé par un Roi. La paix et la prospérité régnait en son sein malgré les quelques tensions et escarmouches entre les nobles familles. Le Famille royale, reconnaissable grâce à une marque de naissance sur chacun des descendants, veillait à ce que les relations entre ses suzerains et suzeraines ne dégénèrent pas.

La seule menace, perçue comme telle par le Royaume, s'abritait dans la région montagneuse de l'est, à la frontière du Marquisat des Hautes Marches, l'une des suzerainetés du Royaume. Des créatures, étranges pour les uns, monstrueuses pour les autres, habitaient donc au-delà du Royaume. Certaines avaient le buste d'un homme surmontant un corps de cheval, d'autres étaient simplement des hommes et femmes dont la taille était plus petite que celle des enfants, tandis que la dernière monstruosité repérée était des hommes et femmes avec des cornes, une longue queue, des jambes velues et des pieds ressemblant à ceux d'un bouc ou d'une chèvre.

1er siècle ~ Le Cauchemar blanc et l'Exil

Il fut décidé que les prochaines années seraient comptées à partir de ce premier jour d'hiver, annonciateur de ce qui fut appelé plus tard le Cauchemar blanc. En ce premier jour de l'an 0, aucun flocon de neige ne tomba mais un froid glacial s'abattit sur tout le Royaume. Puis la neige tomba les jours suivants recouvrant les terres d'une dizaine de centimètres seulement. Suffisamment pour voir apparaitre les premiers Arpenteurs. Créatures de glace venues d'ailleurs ou de nulle part. S'en suivit des dizaines d'années de guerre avec un hiver sans fin se révélant être un allié redoutable des Arpenteurs de plus en plus nombreux. Les tuer relever de l'impossible même si le feu était l'arme la plus efficace pour les repousser.
Des forêts entières brûlèrent avec l'espoir de voir mourir le plus d'Arpenteurs possible. Puis lorsque l'armée royale fut défaite et que le Roi mourut sur le champ de bataille, terrassé par les Arpenteurs et leurs sbires, les golems de givre notamment, les populations fuirent à l'est par centaines, là où il se murmurait que l'hiver n'était pas aussi rigoureux qu'au sein du Royaume.

2ème siècle ~ La Purge et la guerre civile

La grande fuite vers l'est n'était pas organisé. Les premiers gens se réfugièrent dans les montagnes du Marquisat des Hautes Marches où la suzeraine accueillit le plus de monde qu'elle pouvait. Mais lorsqu'il y eut trop de personnes, ces dernières furent bien obligées de se résigner à aller plus à l'est, là où les centaures, satyres et gnomes n'existaient jusqu'à présent que dans les contes et histoires à faire peur que l'on racontait aux enfants du Royaume.

La cohabitation devint, au fur et à mesure que le nombre d'exilés grandissait, sanglante. Les minorités, noms donnés aux créatures, virent cette arrivée massive des réfugiés comme une invasion de leurs terres. Si les premiers mois, les exilés se firent discrets et leurs campements étaient montés aux abords du Marquisat, ils se mirent à explorer et à s'installer de plus en plus loin. De nombreux combats eurent lieu, entraînant la mort dans les deux camps. Les exilés furent étonnés de constater que les minorités parlaient un dialecte commun, proche de la langue du Royaume. La communication se fit mais très tardivement...

La Purge commença après que les exilés se rendirent compte que les Arpenteurs ne traversèrent pas le Marquisat des Hautes Marches. Certes, l'hiver sans fin leur rappelait sans cesse les traumatismes des décennies précédentes mais ils étaient au moins en sécurité. Les exilés décidèrent donc de s'organiser autour des quatre suzerains ayant survécu, mais à peine réunis les divisions apparurent. Alors que le Duché et le Comté étaient pour cohabiter avec les minorités, la Baronnie et le Marquisat souhaitaient au contraire éliminer jusqu'au dernier des centaures et satyres. Quant aux gnomes, leur petite taille ne provoquait ni la haine ni le dégoût. La plupart d'entre eux furent asservis, ils travaillèrent dans les mines, les carrières et les scieries afin de construire le nouveau Royaume. Les plus chanceux devinrent des domestiques pour les nobles.
Les centaures et les satyres trouvèrent refuge sur les territoires du Duché et du Comté mais un grand nombre d'entre eux prirent les armes pour se venger. Des hommes et femmes combattirent à leurs côtés au nom de l'humanisme et afin de délivrer les gnomes abaissés au rang d'esclave. C'est ainsi que pendant près d'un siècle la guerre civile se déroula.

3ème siècle ~ Rochetrône

Au fil du temps, des frontières se dessinèrent en faisant couler le sang. Quatre territoires, dirigées par les familles suzeraines rescapées de l'Exil, rappelèrent ainsi l'organisation féodale de l'Ancien Royaume. Cependant, ni roi ni reine n'était là afin de garantir la paix entre les seigneurs.

L'interminable hiver rendait la vie bien plus difficile : ne serait-ce que pour se nourrir. Chaque territoire avait des ressources qui étaient nécessaires à la survie des autres. Le Duché et son lac ne manquait pas de poissons. Le Comté avait à sa disposition une immense forêt pour le bois de chauffe, les charpentes et les meubles. La Baronnie, grâce à sa chaîne de volcans, bénéficiait d'un sol propice à l'agriculture. Tandis que le Marquisat abritait des carrières de pierre et des mines de fer. Les seigneuries se retrouvèrent donc dépendantes les unes des autres et furent bien obligées de commercer entre elles.


L'idée d'unifier ces territoires serait apparue, paradoxalement au souhait qu'ils ont fait de ne pas s'intéresser à la vie publique, au sein de l'Obédience des Dévots. Cette idée est devenue des doléances grâce aux habitants des quatre territoires qui voulaient mettre fin à la guerre civile et ainsi améliorer leur vie quotidienne. Puis ces doléances se sont métamorphosées en un projet réunissant les quatre seigneurs accompagnés de leurs conseillers. Les négociations durèrent quelques années et le projet finit par devenir réalité. Le Duché et le Comté obtinrent l'abolition de l'esclavage des gnomes, un territoire dédié aux minorités échappant à la juridiction de Rochetrône, ainsi que pour les gnomes, centaures et satyres un sauf-conduit jusqu'à Rochetrône. Le Marquisat et la Baronnie acceptèrent donc ces termes à condition que les minorités ne puissent pas siéger au sein des institutions politiques de Rochetrône ni mettre les pieds - ou sabots - sur les terres du Marquis ou du Baron.

Il fallut plusieurs décennies pour ériger Rochetrône. La cité pâle était désormais la capitale de ce Royaume nouvellement unifié. Mais aucun des quatre seigneurs n'osa revendiquer la couronne royale et s'asseoir sur le trône sculpté dans la pierre. Les suzerains et suzeraines décidèrent donc de gouverner collégialement avec l'Assemblée royale et le Conseil des Armes pour le bien de tous.

4ème siècle ~ De nos jours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdutrone.forumactif.org
 

I- Histoire & Chronologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2 - Histoire et chronologie des Faës
» .:: Chronologie, histoire et esprit ::.
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques du Trône :: Bibliothèque royale :: Le Grimoire du Savoir-